Ego-comme-X

Le meilleur du sexe et du X

La fellation, ça peut être tout un art ! Si le principe paraît simple en apparence, il y a mille manières de faire d’une... Comment bien sucer et faire une bonne pipe : le guide ultime de la fellation

La fellation, ça peut être tout un art ! Si le principe paraît simple en apparence, il y a mille manières de faire d’une pipe un moment absolument incroyable pour votre partenaire ! Mais souvent, on se limite par peur de ne pas être à la hauteur. Mais ça, c’était avant notre guide pour savoir comment bien sucer !

Alors, prêts à inonder vos partenaires d’endorphines ? Pas d’inquiétude, il n’y a pas besoin d’être la meilleure actrice porno pour pratiquer une bonne fellation !

À lire également : stimulants sexuels, comment retrouver une bonne libido ?

Le désir

 

Comment bien sucer

Bien sûr, cela peut paraître évident, mais tout acte sexuel commence par là… Alors on oublie les idées selon lesquelles il faudrait forcément se forcer à faire une fellation pour satisfaire son partenaire, on ne le fait que si c’est une pratique qui nous plaît, et encore mieux, qui nous excite !

Si le plaisir n’est qu’à sens unique, ça ne peut pas fonctionner. Il faut donc en avoir vraiment envie pour donner un maximum de plaisir à son partenaire. Sinon, on ne le fait tout simplement pas, on ne se force jamais. D’ailleurs c’est le cas de tous les actes sexuels. De plus, si votre partenaire sent votre réticence ou votre gêne, il ne pourra pas être pleinement satisfait.

Si vous n’êtes pas vraiment sûr de vous, le meilleur moyen c’est encore d’en parler !

La communication

Le meilleur moyen de réussir une bonne fellation, c’est bien sûr d’être à l’écoute les uns des autres. Nous allons certes vous livrer quelques conseils, mais retenez que chaque homme est différent, une technique va marcher sur l’un et pas sur l’autre. Pour procurer un maximum de plaisir, il faudra donc écouter et observer les réactions de votre homme. Vous saurez rapidement ce qui le rend fou !

Messieurs, n’hésitez pas à guider votre partenaire. Plutôt que de critiquer ses performances, suggérez les mouvements ou le tempo qui vous plaisent le plus. Alors oui, pour les premières fois ça peut être un peu délicat, mais les pipes suivantes ne seront que meilleures ! Votre partenaire, même si c’est un homme, ne peut pas lire dans vos pensées !

De même, par politesse, avertissez votre partenaire lorsque vous êtes sur le point de jouir ! Ça lui permettra de décider si oui ou non il ou elle vous laisse jouir dans sa bouche !

L’hygiène

Certaines personnes peuvent être hésitantes à pratiquer la fellation pour des raisons d’hygiène. Alors on n’hésite pas à passer sous la douche avant de commencer ! Cela peut rassurer la personne qui suce, et ainsi éviter des odeurs dérangeantes qui n’aideront certainement pas au lâcher prise !

Comment se positionner ?

Pour certaines personnes le fait d’être à genoux devant son partenaire peut être particulièrement excitant. Mais pour d’autres, c’est là le signe d’une soumission qui peut déplaire. Bien sûr, ce n’est pas si simple que ça de savoir qui domine qui lorsque l’on pratique la fellation !

Ceci étant dit, si cette position vous rend inconfortable, alors allongez votre partenaire. D’ailleurs, dans cette position, rien ne vous empêche d’aller encore un peu plus loin et de vous lancer dans la pratique on ne peut plus excitante du 69 !

Attention aux dents !

faire une bonne fellation

Alors bien sûr, pour savoir comment bien sucer, faire attention à ses dents est la mise en garde de base ! Rien de moins excitant qu’un coup de dent ! Alors évidemment, on peut ne pas s’en rendre compte de suite, mais c’est quelque chose auquel il convient d’être vigilant.

Certes, la mâchoire se fatigue, et on peut avoir du mal à maintenir l’ouverture adéquate. Pour éviter ces désagréments, tachez de bien serrer les lèvres autour de la verge de votre partenaire, ou de replier vos lèvres au-dessus vos dents.

Trouver le bon rythme

Pas toujours facile de trouver le bon rythme… Pour savoir comment bien sucer, il faut aussi savoir surprendre son partenaire. Tout d’abord, commençons par le commencement : avant de s’y adonner à cœur joie, il faut bien préparer le terrain. Ainsi, il faudra bien lubrifier le pénis de votre partenaire à l’aide de votre salive. Ne tentez pas de gober le sexe de votre partenaire brutalement, ça risque de lui faire mal. Donnez quelques coups de langue bien chargés de salive afin de correctement « préparer le terrain ».

Ensuite, commencez par y aller doucement, et accélérez progressivement. Mais pour savoir comment bien sucer, il faut savoir qu’il ne s’agit pas simplement d’une accélération, il faut savoir jouer avec votre partenaire. Alors accélérez, puis décèlerez, et ainsi de suite ! Faites attention aux réactions de votre partenaire, c’est bien évidemment d’une zone sensible dont il s’agit, il faudra donc guetter les signes d’inconfort ou de douleur, et ralentir en fonction.

Quand vous sentez que l’orgasme pointe le bout de son nez, faites patienter votre partenaire, amenez-le au bord de l’orgasme plusieurs fois, puis recommencez. N’en abusez pas, vous le rendriez fou !

Halte à la monotonie

De la même manière que le rythme, il faut apporter un peu de variété à votre pratique ! Pour savoir comment bien sucer, il faut savoir apporter un peu de variété dans ses pratiques ! Vous pouvez vous concentrer sur le gland, zone sensible par excellence, et vous en servir comme d’une sucette, ou encore lécher délicatement le frein de votre partenaire, et même, faire tourner votre langue autour de la couronne du gland.

Tout comme vous variez le rythme, variez les zones sur lesquelles vous insistez !

Pourquoi ne s’occuper que du pénis ?

D’ailleurs, rien ne vous oblige à vous contenter du pénis ! Vous pouvez bien sûr dévier et vous intéresser à ce qu’il se passe autour du pénis, comme passer votre langue sur les testicules, ou encore sur le périnée, située en dessous des testicules, etc.

Jouez avec les réactions de votre partenaire, vous verrez si vous le rendez fou d’excitation ou d’ennui ! Encore une fois, l’écoute entre les partenaires est le meilleur moyen de réussir une pipe phénoménale !

Et en attendant, on fait quoi de ses mains ?

D’ailleurs, rien ne dit qu’il faille se contenter de la bouche ! Si vous ne savez pas quoi faire de vos mains, alors mettez-les au travail ! Certains hommes apprécient le double jeu de la bouche et des mains. Alors n’hésitez pas à entourer le pénis avec votre pouce et votre index, en plaçant votre bouche au-dessus.

Vous pouvez également tenter un mouvement de rotation avec vos mains : votre main suit le mouvement de bas en haut effectué par votre bouche, puis effectue un quart de tour à chaque remontée, avant de revenir à la position de base lors des descentes.

N’hésitez pas non plus à varier la pression de votre main, là encore, c’est la variété des rythmes et des pressions qui devrait faire monter l’excitation.

Mais les mains sont surtout très utiles pour éviter les crampes ! N’hésitez pas à accorder un peu de repos à votre mâchoire en laissant vos mains prendre le relai quelques instants !

Avaler ou ne pas avaler ?

Telle est la question ! Tout d’abord, nous nous adressons aux hommes qui reçoivent la gâterie : lorsque l’on sent que l’on va jouir, on prévient son ou sa partenaire ! C’est de la politesse de base !

Ensuite, pour celui ou celle qui « donne »  la gâterie, il n’y a là pas de règle établie. En bref, c’est vous qui décidez si vous préférez que votre partenaire éjacule dans votre bouche ou non, et si oui, si vous souhaitez avaler ou non. C’est vous qui décidez, encore une fois, le plus important est de ne se forcer à rien.

Ainsi, si avaler ne vous dit rien, terminez à l’aide de vos mains, ou passez au préservatif parfumé, parce que le goût du latex, c’est assez bof !

Vous voulez aller plus loin ?

faire une bonne pipe

Une fellation peut aussi n’être qu’un point de départ à de plus amples explorations du corps humain ! En effet, certains des hommes les plus aventureux apprécieront que vous vous lanciez dans un massage prostatique en glissant l’un de vos doigts dans son rectum. Plaisir intense garanti ! Si vous vous lancez, pensez à y aller très doucement ! Mais ce n’est pas du goût de tous, ainsi, il faudra y aller très doucement et tâter le terrain, on ne s’insère pas dans quelqu’un par force ni par surprise !

Pour varier encore plus les plaisirs, vous pouvez y ajouter certains aliments qui vous permettront de varier les plaisirs, pour le donneur autant que pour le receveur ! Vous pouvez notamment commencer par un glaçon, sensations garanties de chaud-froid ! Un grand classique sinon, c’est le bonbon à la menthe qui donne une sensation de fraîcheur, ou encore l’eau gazeuse pour les petites chatouilles !

Voilà toutes nos astuces pour savoir comment bien sucer, et même, sucer avec virtuosité !

À lire aussi : rencontres en ligne, les français de plus en plus décomplexés

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *